DYSMORPHOPHOBIE : SYNDROME DYSMORPHIQUE

Relisez le chapitre sur la "dysmorphophobie" dans le 'Guide des plaies. Du pansement à la chirurgie', Coordinateurs : G. Magalon, R. Vanwijck (John Libbey ERUOTEXT), ISBN 2-7420-0378-9, page 239 et 240

Je cite: "Le problème principal de ces malades est qu'ils consultent de multiples médecins jusqu'à ce qu'ils trouvent celui qui tombe dans le piège de les opérer. (je voudrais ajouter:... "et de se faire couper la jambe"). Ils ne sont jamais contents des résultats et leur syndrome dysmorphique persiste, ou du moins revient rapidement, après tout traitement."

 




Cette octogénaire n'a plus supporté les douleurs de sa compression forte, sur un substrat de "VASELINE-ARGILE PHARMACEUTIQUE". Selon ses dires à elle, les douleurs augmentaient à fur et à mesure que les plaies disparaissaient. (Le patient a "toujours raison"). Cette patiente était devenue une "personne à mobilité réduite" (simplement dit: personne en voiturette), à cause des conséquences d'une poliomyélite contractée à l'âge de 24 ans. Un problème d'alcoolisme a complété le tableau clinique, et elle est devenue un cas "désespéré". Si la volonté n'est plus là, on ne peut plus aider l'autre ! Les plaies au niveau du tibia étaient complètement fermées. Les plaies au niveau du mollet avaient commençé à bien bourgeonner. Trois semaines plus tard, vers le 15 décembre 2011, une âme "compréhensive" (ces gens se font appeler "chirurgien vasculaire" ou "raccourcisseur") a bien voulu lui rendre le service de l'amputation de sa jambe gauche jusqu'en dessous du genou. (Ouf, quel soulagement pour cette patiente).

MALADIE DE REYNAUD




Maladie de Raynaud. Cachexie terminale sur anorexie. Un vrai cas désespéré. Aucune compression.Cataplasmes pharmaceutiques évolués (vaseline/huile d'olive/argile verte) Repos allongé. Malgré les résultats spectaculaires, cette patiente a eu une nouvelle crise et elle est décédée.




Résultats spectaculaires.




L'insoutenable ! Mes tous derniers clichés "Polaroïd" montrent les beaux résultats. Bien sûr, chers septiques, les images "numériques" : pour vous c'est du photoshop. (Comparez seulement les dates du 19/2/2011).

PATIENT PARAPLEGIQUE DEVENU ALCOOLIQUE ET ANEMIQUE




D'ABORD SOIGNE A L'ISOBETADINE, NE FONCTIONNAIT PLUS, ENSUITE A L'OXYDE DE ZINC/METHYLSULFONYLMETHANE, NE FONCTIONNAIT PLUS, ENSUITE A LA WAX-ARGILE: des dizaines de kilos ont donné de beaux résultats. Finalement, ce patient a joué avec sa vie en prenant certains médicaments ensemble avec le vin. Cela s'est soldé par un arrêt respiratoire.




La perte récente de son partenaire, l'alcoolisme, la toxicomanie aux médicaments, la peur d'une hospitalisation, une anémie avancée, un manque chronique en minéraux et vitamines (surtout la vit C) : tout cela est devenu fatal pour ce patient. En plus, au mois d'août, en 3 semaines d'intervalle, ce patient a d'abord cassé les deux cols de fémur et ensuite les deux genoux (lors des transferts de son lit dans sa voiturette). Même pour de tels cas extrêmes, on constate que la wax-argile fait encore un beau travail: les excroissances de chair (bourgeonnements excessifs) des genoux ont disparu et la peau de la jambe est réparée. De toute façon, le monde médical ne s'intéresse guère à de tels cas (cela leur prend trop de temps).

PERTES DE SUBSTANCE D'ORIGINE VEINEUSE AUX DEUX JAMBES




Une compression forte hebdomadaire. Substrat de protection : mousse Biatain AG. Ces pertes de substance sont assez facile à soigner, quand on fait ce qu'on doit faire (une compression forte et rien d'autre). La patiente traînait déjà depuis des années.

UNE OCTOGENAIRE AUX JAMBES TRES OEDEMATIEES QUI COULENT JOUR ET NUIT (QUAND IL N'Y A PAS DE CONTENTION...)

OCTOGENAIRE EN FIN DE VIE AVEC DES ATROPHIES BLANCHES (TRES DOULOUREUSES)




Toujours la compression forte journalière. Le substrat argile/huile de coco ne supporte pas trop les variations de température.

DOIGT DE PIED DEJA PROGRAMME POUR UNE AMPUTATION, APRES UNE ENGELURE




La fille s'occupe des soins.

SANS COMPRESSION FORTE... NE GUERIRA JAMAIS !