BOTTE ARTISANALE MULTICOUCHE PERMANENTE ET PROTECTRICE

Malgré cette représentation vidéo, seulement des démonstration répétitives par un panseur expérimenté pourront vous "mettre sur les rails" de cette technique astucieuse. N'essayez donc pas tout seul sans l'aide d'un professionnel en compression ! (docteur ou infirmier expérimenté).

Le court-circuit entre la théorie et la pratique

Le bas Ulcertec s'arrête juste en dessous du genou, selon les règles du protocole, dans le but d'éviter un garrot. Dans la pratique, la plupart des personnes âgées sédentaires, ainsi que les para et tétraplégiques (en voiturette) ne supportent pas trop bien le bas Ulcertec. CHEZ EUX, en dessous du genou, le bas Ulcertec forme un garrot qui provoque un oedème important au niveau du genou.

UNE CONTENTION ARTISANALE PROTECTRICE ET PERMANENTE MULTICOUCHE DE PETITES BANDES ELASTIQUES IMBRIQUEES, SCELLEES PAR UNE DERNIERE COUCHE DE TISSU COLLANT, apportera la solution idéale pour les personnes sédentaires, ainsi que pour les paralysés en voiturette. Une telle contention couvre aussi le genou, voilà l'astuce. Il ne faut pas oublier de protéger le genou par une mousse hydrocellulaire, qu'on récupère à chaque réfection. Demandez à un démonstrateur expérimenté de vous montrer la technique de la B.A.C.H. (Botte Artisanale de Contention Hebdomadaire) !

Patiente de 98 ans, bientôt centenaire. Cette patiente porte sa "botte artisanale de contention hebdomadaire" (B.A.C.H.) déjà depuis 6 ans. Réfection une fois par semaine. Comment était sa jambe, il y a 6 ans ? Regardez la prochaine photo !

Vous n'aurez pas besoin d'explication, j'espère ?

Quelle différence !

  • B.A.C.H. (BOTTE ARTISANALE DE CONTENTION HEBDOMADAIRE)

    Les petits plis qui apparaissent indiquent l'action compressive de cette botte artisanale (B.A.C.H.).

  • B.A.C.H. (BOTTE ARTISANALE DE CONTENTION HEBDOMADAIRE)

    La B.A.C.H. est un moyen excellent pour contrer l'effet de la bouteille de champagne à l'envers. Cela implique qu'il faut "suivre" le gros ventre de la bouteille, jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de ventre.

La B.A.C.H. (BOTTE ARTISANALE DE CONTENTION HEBDOMADAIRE) commence son action comme une vraie compression multicouche. On a besoin de 6 petites bandes élastiques (10 cm x 4 m) à extension courte. Dès que les petites bandes ont terminé leur travail de compression, ce bas artisanal se comporte comme un bas de contention "sur mesure". On protège toujours le genou pour éviter l'écrasement du genou. Les plaques hydrocellulaires "mousse Biatain AG", permettant une compression jusque 40 mm Hg, protègent bien le genou. Derrière le genou, on place une mousse Biatain AG 15 X 15 CM. Au dessus du genou, on colle une fine mousse de Mepilex EM Safetac. De cette façon, les petites bandes élastiques ne glisseront plus. Quand vous arrivez à la hauteur des cuisses ( déformées en forme conique à l'envers), le petites bandes ont tendance à glisser. Soit, vous fixez ces petites bandes élastiques avec des bandelettes de Omnifix. Soit: UNE SUPER ASTUCE : Vous enfilez une chaussette "TUBIFAST" sur l'entièreté de la jambe, avant de placer vos petites bandes élastiques. Les petites bandes ne glisseront plus.
On termine avec une couche en tissu autocollant pour contenir le tout, qu'on fixe aussi sur la peau au niveau des cuisses. Le meilleur tissu autocollant est celui de la marquez Omnifix (de Hartman). La B.A.C.H. offre une protection excellente contre le phénomène de la thrombophlébite ou de la phlébothrombose (profonde ou superficielle).