LE MAÎTRE DE LA COMPRESSION MULTICOUCHE - DE MEESTER VAN DE MEERLAGIGE KOMPRESSE DRUK

Une compression multicouches forte pendant huit mois n'a pas donné les résultats espérés. Une super-compression multicouches, conseillée par le Dr Marc Etienne, a fini par maîtriser les multiples ulcères de malléole de ce patient, un avocat bruxellois de 85 ans.

J'ai eu le privilège d'avoir connu un excellent dermatologue à Bruxelles, qui m'a bien mis sur les rails de la "COMPRESSION MULTICOUCHES THERAPEUTIQUE". Ce docteur occupe une place particulière dans mon coeur ! Pendant de nombreuses années, j'ai pu profiter de ses excellents conseils.

De mon côté, j'essaie de transmettre ces connaissances (immémoriales et neuves) :

MONTRER, FORMER, CONSEILLER ET AIDER.

ENSEIGNER LA WAX ORTHO COMPRESSION MULTICOUCHES DYNAMIQUE. (COMPRESSION/SUBSTRAT)

ENSEIGNER ENCORE D'AUTRES TECHNIQUES UTILES. (ANDERE TOEPASSINGEN)

Ik heb het voorrecht gehad een excellent dermatoloog gekend te hebben in Brussel, die me de knopen van het van het vak geleerd heeft... van de THERAPEUTISCHE KOMPRESSE DRUK". Deze dokter heeft een speciale plaats in mijn hart. Gedurende vele jaren heb ik kunnen profiteren van zijn excellente raadgevingen.

Van mijn kant probeer ik deze onheuglijke en nieuwe kennis door te geven :

TONEN, OPLEIDEN, RAADGEVEN, HELPEN EN BIJSTAAN.

DE DYNAMISCHE WAX-ORTHO-KOMPRESSE DRUK ONDERWIJZEN. (HEALING COMPRESSION)

NOG ANDERE TOEPASSINGEN ONDERWIJZEN.

Patient avec de multiples ulcères au niveau de ses malléoles

Après avoir traîné pendant 20 ans avec de multiples docteurs et spécialistes et malgré une compression multicouches forte maintenue pendant huit mois et demi: SANS RESULTAT DURABLE !

Le 20/9/2005, le docteur Marc Etienne (dermatologue/phlébologue à Anderlecht) a conseillé une "SUPER COMPRESSION MULTICOUCHES". Après 1 an de SUPER COMPRESSION MULTICOUCHES (soins hebdomadaires - plaques protectrices de Biatain AG mousse + Isobèthadine crème), on arrive à un résultat durable le 10/9/2006.

Malheureusement, ce patient a dû être hospitalisé pour une intervention chirurgicale à son bras (exérèse d'une tumeur). L'hôpital a tout de suite débandé les deux jambes. Vous pouvez deviner les conséquences désastreuses... (Peu de temps après, ce patient est décédé).

QUAND LA SUPER COMPRESSION NE SUFFIT PLUS

Multiples ulcères très chroniques et très infectés, protégés par la mousse Biatain AG, sous une super compression multicouches. Au début: une bonne évolution. Quelques mois plus tard : une cicatrisation qui stagne. Quel était le problème ? Continuez à lire....

UN PROBLEME DE CHAMPIGNONS ?

La compression digne de ce nom (ortho compression multicouches) est sans doute l'élément le plus important pour aboutir à une cicatrisation optimale. Il y a des cas où le problème est très complexe. Il me semble qu'il est extrêmement difficile de déloger une "surpopulation" pathologique ("overgrowth") de champignons par la simple compression. Ici, l'isoBetadine peut rendre un grand service ! Il a fallu plus qu'un an pour obtenir un résultat durable. Par la suite, cette patiente a accepté de porter les bas Ulcertec. (Comme elle avait des jambes amorphes, le port de ces bas était assez pénible pour elle). En 2010, cette patiente s'est blessée de nouveau à la malléole, en sortant du taxi. Cette fois-ci, elle ne supportait plus l'application de la crème isoBetadine (trop douloureux). Des soins avec des cataplasmes primitifs d'argile (je n'avais pas encore découvert la wax-argile) ont donné une petite amélioration, mais cette patiente a dû arrêter ce traitement à cause de son placement dans une maison de repos.

Une compression digne de ce nom

Mousse Biatain AG + compression multicouches forte. Remarque: à l'époque je "frottais" encore trop fort!